Mécanique : Régler le ralenti et la richesse de sa moto

le 18 novembre 2008 à 17h00 par Horneteur dans Mécanique Moto

0 commentaire

Régler le ralenti et la richesse de sa moto
Régler le ralenti n’est pas toujours chose simple, il ne suffit pas simplement de tourner une molette pour obtenir un bon régime moteur. En effet, un ralenti qui se dérègle souvent ou instable cache un autre problème plus important. Suivez le guide !

Il faut savoir qu’un ralenti mal réglé est une source de surconsommation non négligeable. Un ralenti trop bas est dangereux sur la voie publique en raison de calages intempestifs au moindre ralentissement important. Un ralenti qui, à l’inverse serait trop haut pose des problèmes en phase de freinage où le moteur continu à « pousser » malgré la coupure de gaz.  C’est donc un point essentiel à ne pas négliger, surtout que son fonctionnement n’a rien de bien sorcier.

Le réglage de base :

Un ralenti bien réglé se situe entre 900 et 1100 tours/minutes à chaud. Je précise à chaud car un ralenti se règle uniquement quand le moteur est à bonne température. Faites donc un petit tour de quartier histoire de le chauffer un peu. Ensuite, agissez sur la vis ou la molette de réglage. Si vous ne savez pas où elle se situe, reportez vous à votre manuel. Sinon voici les vis et molettes les plus courantes :

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

Il existe beaucoup d’emplacements différents alors consultez bien votre manuel. Dans la plupart des cas si c’est une molette, elle se situe sous les carburateurs pour les multicylindres et en général sur le coté pour les monocylindres. Si malgré ce réglage votre ralenti est instable ou ne tient que quelques jours, il y a une panne ailleurs, voici quelques pistes :

Le filtre à air :

Comme nous l’avons vu dans une fiche précédente sur le filtre à air, il doit être propre, si ce n’est pas le cas, il va influencer sur la carburation et rendre le réglage du carburateur difficile. Si le filtre est encrassé, la vitesse d’absorption de l’air à l’entrée du carburateur sera plus faible d’où un mélange beaucoup plus riche, augmentant la consommation.

Serrez les pipes d’admissions :

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

Vérifiez si les pipes d’admissions sont correctement serrées. Avec une moto sujette à de fortes vibrations, il est courant que les pipes d’admissions se desserrent ce qui provoque une entrée d’air (ou prise d’air). Ce phénomène fausse le mélange air/essence et induit l’irrégularité du ralenti.

Etat de santé des bougies

Les bougies sont à l’origine de nombreuses pannes. Vérifiez régulièrement leur état et leur couleur. Il faut aussi contrôler l’écartement de l’électrode qui s’éloigne ou se rapproche parfois à cause des différences importantes de température. Démontez-les et vérifiez qu’il y ai environ 0.7mm d’espace. Si ce n’est pas le cas, corrigez en tapant doucement avec un manche d’outil par exemple. Contrôlez ensuite la couleur des bougies, elle doit être identique sur tous les cylindres

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

Sur cette photo, la bougie est blanche, le mélange est dit « trop pauvre » en essence, il faudra donc l’enrichir.

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

La bougie est maintenant noire, on dit qu’elle est trop riche en essence. Il faut donc l’appauvrir.

Régler le ralenti et la richesse de sa moto

La couleur brune sur la bougie indique que le réglage est bon donc on ne touche à rien !

Régler sa richesse :

Comme nous l’avons vu précédemment, il est parfois nécessaire de revoir la richesse de sa moto. Il faut pour cela agir sur la vis de richesse. Comme pour la vis de ralenti, reportez vous à votre manuel d’entretien pour la localiser avec précision. L’opération se complique avec trois ou quatre cylindres, sachant qu’il y a une vis par carburateur, leur réglage s’avère très vite délicat. Il faut parfois faire appel à un outil spécialement conçu à cet effet. Suivant la couleur de la bougie tournez d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre pour appauvrir le mélange et dans le sens inverse pour l’enrichir. Le plus simple est de revenir aux réglages de bases prévus par le constructeur. Pour cela revissez la vis sans forcer, et dévissez la en fonction du manuel.

Vous savez maintenant tout sur le réglage du ralenti et sur la richesse. Etant donné que la richesse influence directement sur la longévité de votre moteur, si vous ne vous sentez pas d’intervenir directement sur votre moto, préférez investir dans une visite au garage. Si vous avez votre documentation constructeur, vous pouvez y aller sans appréhension. Bonne mécanique à tous.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Commentaires pour Mécanique : Régler le ralenti et la richesse de sa moto

Aucun commentaire sur le forum

Soyez le premier à donner votre avis sur Mécanique : Régler Le Ralenti Et La Richesse De Sa Moto

Mécanique : Régler Le Ralenti Et La Richesse De Sa Moto