Aprilia RSi 125 injection, technique et réglages en vidéos [part. 3] [MàJ]

le 5 mars 2009 à 23h12 par Loic Vigouroux dans Mécanique Moto

16 commentaires

Aprilia RS RSi 125 injection video

Suite à l’introduction du projet RSi de Daniel, l’étudiant Allemand aux doigts d’argent, puis une petite remise en contexte avec un tour des technologies d’alimentation 2-temps existantes, voici donc venu le moment de faire toute la lumière sur la technique qui se cache sous les carénages de son Aprilia RS modifiée pour recevoir une injection indirecte. Et, vous allez le voir, ce n’est pas triste ! Au menu, adaptation de pièces venu d’ailleurs, second injecteur dans la boîte à air et dispositif d’arrêt d’alimentation en carburant quand la poignée des gaz est relâchée… de quoi faire pâlir nombre de constructeurs moto !

Cet article fait directement suite à Aprilia RSi 125 : l’injection deux-temps en vidéo ! [part. 1] et Aprilia RSi 125 injection, le contexte : DiTech, ECS [part. 2].

L’attente n’a que trop duré. Après vous avoir introduit de mon mieux le projet RSi de Daniel et recadré le tout dans la situation misérable, indigne de son rang, que connaît le deux-temps aujourd’hui malgré quelques lueurs d’espoir, voici le moment de montrer comment un particulier peut à lui seul défier la « loi » répétée à qui veut l’entendre par quantité de piliers de comptoirs sachant tout mieux que tout le monde, et par certains constructeurs justifiant leurs choix marketing de curieuse façon, qui veut que les limitations des motorisations 2-temps que nous connaissons aujourd’hui – inchangées depuis 20 ans – soient intrinsèques au genre et insurmontables. Pour reprendre le commentaire de canal à la deuxième partie de ce dossier : « Vas-y Daniel fais-nous rêver !! »

Aprilia RS RSi 125 injection video

Le but aujourd’hui est de détailler comment Daniel en est arrivé au résultat spectaculaire, bien que très provisoire, que vous avez pu observer par vous-même dans la vidéo en fin de première partie.

Trêve de bavardages donc, allons droit au but. La base moteur est toujours le Rotax 123 installé de série sur les Aprilia RS 125 première génération, avec la valve Rave2 et la ligne Arrow qui vont bien. L’admission est totalement revue, avec en premier lieu l’adaptation d’un corps d’injection de diamètre 42 mm (quelqu’un a soif ?!?) issu d’une Suzuki GSX-R 750, tandis que l’injecteur provient d’une Honda CBR 900 RR. La fin justifiant les moyens, personne de lui en voudra d’avoir emprunté la pompe à essence d’une Volkswagen Polo pour une si noble cause !

Aprilia RS RSi 125 injection video

La centrale de gestion électronique est une Mini-MS avec toutes les ressources logicielles pour gérer, entre autres paramètres (seuls ceux effectivement utilisés par Daniel sont listés) :

  • le régime moteur
  • l’ouverture du papillon des gaz
  • la proportion de dioxygène (O2) résiduel dans l’échappement (sonde lambda)
  • la température d’air d’admission
  • la température du liquide de refroidissement

A l’ensemble de ces paramètres s’ajoute une analyse en deux dimensions permettant de visualiser précisément selon le régime moteur et l’ouverture des gaz quand le moteur tourne avec un mélange trop riche, trop pauvre ou optimal grâce aux informations recueillies par la sonde lambda.

Aprilia RS RSi 125 injection video

La cartographie est divisée en 12 (charge) x 23 (tours par minutes) points d’échantillonnage, chacun étant entièrement réglable en richesse du mélange. Soit 276 points au total ! Un tel contrôle est impensable avec un carburateur, fut-il équipé de la dernière technologie ECS de Dell’Orto (voir partie 2).

Pour mieux illustrer cette phase de réglage de la cartographie d’injection, voici la toute première vidéo tournée par Daniel lors du premier dégrossissage au mois de juin dernier. Ne vous étonnez donc pas de trouver, cette fois, un moteur réglé très riche par mesure de précaution, d’où la sonorité peu engageante. De plus, le moteur venant juste d’être remonté, il renfermait pas mal d’huile un peu partout. La vidéo est un peu longue (7 minutes) mais vaut vraiment le coup d’œil, quitte à vous arrêter après 3’30.

Image de prévisualisation YouTube

Rentrons maintenant, si vous le voulez bien, plus en détail pour découvrir ce qui fait réellement la spécificité du projet de Daniel – comme si rouler en RS injection n’était pas déjà en soi spécifique !

Vous rappelez-vous de la photo quelque peu intrigante de la boîte à air ? J’ai eu du mal à taire la réponse à la petite énigme que je vous avais posé, mais la voici pour rappel.

Aprilia RS RSi 125 injection video

Outre le capteur de température de l’air d’admission, voici ce que l’on trouve à l’ouverture de la boîte à air.

Aprilia RS RSi 125 injection video

Un second injecteur Bosch ! Sorte de power-jet, il n’entre en fonction qu’à partir de 7 000 tr/min, venant alors aider le premier injecteur à gaver le corps de 42 mm. Cela permet en pratique de faire fonctionner correctement le moteur avec un mélange plus pauvre à bas régimes et donc d’abaisser un peu la consommation, tout en ayant les réserves nécessaires en carburant à l’orgasme – l’ouverture de la valve à l’échappement [voir à ce propos la MàJ en fin d'article].

Autre particularité visant à réduire la consommation, l’utilisation par Daniel de véritables coupures d’essences lorsque le pilote relâche la poignée des gaz entre 2 800 et 9 500 tr/min. Au-delà de l’économie en précieux carburant, cela apporte un certain frein moteur, intéressant notamment en entrée de courbe… des sensations inconnues jusqu’alors.

Bien évidemment, le développement de tout ce beau monde prend du temps, et n’a lieu que lorsque Daniel en a les ressources. Toutefois, cette vidéo tournée au mois d’août 2008 devrait vous donner un ordre d’idée des avancées à attendre. La moto tourne encore mieux que dans la vidéo de fin de première partie, réalisée il y a quelques jours après un long hiver d’inaction. Environ 300 km de tests routiers avec acquisition de données ont été réalisés avant d’aboutir à ce résultat.

Admirez la prise de tour à la fois rageuse et douce, ainsi que la stabilité du ralenti – encore une fois inouïe sur un 2-temps.

Image de prévisualisation YouTube

De nouveaux essais routiers sont prévus, notamment afin de réaliser des mesures de consommation. Malheureusement, Daniel a semble-t-il dû faire face à une amorce de serrage après une pointe sur 3 km, malgré un mélange plutôt riche : l’injection ne fait pas tout !

‘Pouvait pas nous prendre une moto d’homme, un TZR ?

On charie… quoiqu’il en soit, soyez assurés d’être les premiers informés dès lors qu’il aura détecté précisément l’origine de la panne et recommencé à rouler. D’ici là, faites de beaux rêves !

[MàJ 8/03/09]

Quelques précisions supplémentaires apportées par Daniel à propos du second injecteur dans la boîte à air.

« J’ai besoin de deux injecteurs car le premier de CBR 900 RR  n’envoie pas assez d’essence. A 12 000 tr/min, j’ai seulement 5 millisecondes environ pour injecter le carburant dans le corps d’injection [ndr : il faut bien évidemment garder à l'esprit que sur un 2-temps, l'injecteur a deux fois moins de temps pour réaliser son travail à régime moteur égal]. Dans les premières vidéos que j’ai réalisé [celles de la partie 3 donc, la vidéo de la 1ère partie étant la plus récente pour les besoins de l'article] le moteur tournait avec la valve maintenue fermée, ce qui signifie que le moteur était bridé à 15 chevaux. C’était déjà suffisant pour utiliser pleinement le potentiel de l’injecteur : le logiciel de réglage indiquait 98 % d’utilisation ! J’ai donc apporté la boîte à air chez AVL Schrick où elle a été optimisée et où le second injecteur a été mis en place. A ce propos, j’aimerais remercier « Guenter Wende » pour toute l’aide qu’il m’a fourni dans la réalisation de ce projet.


Quoiqu’il en soit soit, le premier injecteur démarre dès 0 tr/min et envoie
~ 230 cm3/min tandis que le second (Bosch) débute son travail à 7 300 tr/min et fonctionne de paire avec le premier. La centrale électronique (ECU) réduit progressivement la durée d’injection afin de maintenir  un flux adapté au régime moteur. Le second injecteur envoie ~ 350 cm3/min, ce qui fait qu’il doit travailler en ce moment à environ 60 % de son potentiel. Il y a donc suffisamment de ressources en injection de carburant pour permettre de futures avancées ! « 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Commentaires pour Aprilia RSi 125 injection, technique et réglages en vidéos [part. 3] [MàJ]

16 commentaires sur le forum dont voici les derniers :

Camel : le 30/04/2009 à 20h04
Camel

Oui, tiens nous au courant!
Si tu fais suivre l'avancement de la machine sur un site web ou blog, fais nous en part!
freesk : le 06/07/2009 à 08h07
freesk

L'Aprilia RS 250 ditech existe bien et fonctionne parfaitement !
Je vous invite à lire cet article :

http://twostrokemotocross.com/2009/06/two-...es-strike-back/

Aprilia a même crée un prototype de 600cc 2T de 120ch pour 145kg...allez Aprilia un petit effort, faite nous plaisir !
iapacetecdicc : le 18/09/2009 à 23h09
iapacetecdicc

Voir le messagefreesk, le 06/07/2009 - 09:20, dit :

L'Aprilia RS 250 ditech existe bien et fonctionne parfaitement !
Je vous invite à lire cet article :

http://twostrokemotocross.com/2009/06/two-...es-strike-back/

Aprilia a même crée un prototype de 600cc 2T de 120ch pour 145kg...allez Aprilia un petit effort, faite nous plaisir !


En effet bel article même si cette information concernant un prototype de 500 ou 600 Aprilia est très impressionnante (voir surprenante).

Des infos intéressantes sur le 2t injection directe devraient voir le jour dans l'article de Marc Alias à paraître ces jours ci dans Supermotard Mag (Sept-Oct 2009).

En tous cas très bel article et bravo à Daniel pour son projet !

Il est certain que les constructeurs ne trouvent pas leurs intérêts (pour l'instant) à sortir ces 2 temps à injection directe qui passent parfaitement les normes anti-pollution comme le prouvent les moteurs de hors-bord (Mercury et Mariner Optimax , Tohatsu et Nissan marine TLDI , Evinrude ETEC , Selva LPDFI -Brevet Français de Pierre Duret directeur du laboratoire moteur et utilisation des hydrocarbures à l'Institut Français du Pétrole- -IFP-) par exemple depuis plus de 12 ans. N'oublions pas non plus que le KYMCO X-MODE 100 KDI s'est vu attribuer le prix de scooter le plus "écologique" par l'Agence de Protection de l'environnement EPA de Taiwan grâce à ses émissions plus faibles en CO HC+NOx et à sa faible consommation en 2008. De même les moteurs ETEC ont reçu le clean air excellence award (grand prix d'excellence de l'air) de l'agence de protection de l'environnement américaine EPA en 2004. Ou encore rappelons nous que les plus gros moteurs à pistons au monde sont des 2t (diesel) de + de 25 000 l de cylindrée et + de 110 000 cv avec des rendements supérieurs à 55 % (voir Warstsila Sulzer et Man).
Donc il est effectivement certain que les remarques du style "le 2 temps fume pollue et consomme" sont bien des histoires de comptoir de la part de personnes bien peu informées ! Ou alors font référence aux technologies d'antan !

Gazzzzzzzzz

Voir le messageLechattom, le 30/04/2009 - 19:50, dit :

Alors là je suis bluffé, je suis également en train de travaillé sur un projet similaire et j'aimerais beaucoup pouvoir dialoguer avec cet homme là!

J'avais justement un 250 RGV qui dormais dans le garage depuis 6 ans en pièces détachées et il a effectué ses premiers tours de roue il y a tout juste 15 jours dans l'optique d'une greffe d'injecteur d'ici la fin de l'année.
Il y a 9 ans j'ai fais une école de mécanique sportive moto et aprés avoir écumé un peu les circuits, je me suis assagit et j'ai fini dans un magasin de karting situé sur un circuit. C'est là que j'ai fait la connaissance d'un gas qui travaille chez SIEMENS et qui s'est pointé avec un kart Rotax MAX ( Donc moteur rotax type 123 comme celui de Daniel) équipé d'une injection, et je peux vous dire que pour un 4 roues il envoyait grave ... avec un bruit à faire palir les 125 à boite!
Depuis j'ai changé de boulot et j'ai perdu le gas en question de vue et c'est en cherchant des infos sur le net pour voir s'il n'avait rien publié depuis que je suis tombé sur la RSi .

Je trouve ça génial et ça serait super sympa si MR.M pouvais me mettre en contact avec le célèbre Daniel.
De mon coté j'essaye de mettre la main sur mon ancien client histoire de voir si on peut faire quelque chose de concret avec mon RGV parce que j'ai en tête un corp d'injection un peu particulier...

Dans tous les cas bravo Daniel!


Ton projet m'intéresse. à quel point en est-tu et dans quel coin sévis-tu ?

Au fait de nombreuses déclarations ont été faites de la part de dirigeants de KTM concernant la possible sortie d'une 300 (ou 250) KTM EXC à injection directe. Je pense qu'elle devrait voir le jour vers EURO 4 donc ds 1 an et 1/2 environ. Dès qu'elle sort je m'en offre une c'est sûr !!! Gazzzzzz
Le débutant : le 24/09/2009 à 14h09
Le débutant

Haaaa, mais qu'est-ce que ça fait du bien de pas se sentir seul :chauddd:

Et j'en profite donc pour demander si quelqu'un n'a pas des infos sur les rendements du moteur 2T injection et de sa fiabilité. Car j'avoue que je ne suis pas assez renseigné la-dessus. :gonfler:

On parle beaucoup de performance pure, mais j'aimerai aussi connaître sont coût d'entretien et les éventuelles pannes "principales" que pourrait connaître le 2T injection... Si il y en a bien sur :$
Parce que c'est vrai que le temps 4T et le 2T "sans injection" occupe beaucoup plus de place dans les archives par rapport à un système pas si nouveau que ça mais très rare quand même dans le monde de la moto... :'(

Donc si il y en a qui peuvent m'aider, je leur en serait très reconnaissant :bierre: :super: :super:
quentin59 : le 29/09/2009 à 16h09
quentin59

quel bon topic ! heureux de trouver des fan du 2 temps..

pour le commentaire au dessus, aprilia est déjà en train de bosser sur un 125 2 temps à injection..(super motard mag)

imaginez-vous, un gros cube avec un moteur 2 temps injection..un avion de chasse... :bananacostar:

Le debutant : les trois derniers numéro de "super motard mag" devrait bien te renseigner..
J'en ai trouvé quelque un sur le net..
Le débutant : le 01/10/2009 à 10h10
Le débutant

Haaaa mais c'est super sa !!!! Mercii quentin :premier:

Et les truc que ta trouvé sur le net là, tu me l'envoyer ou me donner le lien stp ? merci d'avance :chapeau:

Et je suis d'accord avec toi, un gros cube en 2T, je pense qu'on ne les mettra même pas sur un chassis de moto ====> trop puissant :police:
TerminaForce : le 19/11/2010 à 23h11
TerminaForce

Le 2Temps, les meilleurs moteurs au monde !!!
Tout les plus grands titres en compétitions et records on étaient en grande partie remporté grâce a c'est moteurs.

Puis l'odeur (l) (l) (l)

Daniel vite dépose un brevet ou tu va te faire E%C%*%% sec vite fait par les grands constructeurs. :whistling:

Mouéé, dans un sens ils ont surement déjà du faire le tour de la question, mais ils ne veulent plus nous pondre de 2temps pour d'autres raisons inconnus a celle qu'ils souhaiteraient nous faire avaler...
Ils misent surtout sur leurs poubelles électriques façon démolition man (film de stallone :lol:).

Le pied total, une vrai moto digne de ce nom en 2Temps injection étanol, avec huile missible biodégradable et que sa sente bon le caramel. ^_^

Pour consulter tous les commentaires sur Aprilia Rsi 125 Injection, Technique Et Réglages En Vidéos [Part. 3] [Màj] ou déposer le votre ...

Aprilia Rsi 125 Injection, Technique Et Réglages En Vidéos [Part. 3] [Màj]