Suzuki SV 1000 : Roadster de raison ?

le 28 juin 2007 à 18h23 par 2strokes dans Essai moto

0 commentaire

Suzuki SV 1000

Le bicylindre est une motorisation délaissée par les grand constructeurs japonais. Seul Suzuki possède encore plusieurs modèles animés par ce type de moteur, dont la SV 1000 roadster apparue en 2003 lors de la refonte du design de la SV 650.

La grande SV joue la carte de la discrétion au niveau du plumage. Discrète, mais pas triste ni dénuée de charme! Ses formes anguleuses, son cadre et son moteur qui en impose ainsi que son arrière pointant vers le ciel font de cette Suzuki une belle moto, qui vieillit plutôt bien.

Suzuki SV 1000

Dés sa sortie, La SV 1000 est déclinée en deux versions : Une naked, et une carénée. Outre la protection qui passe d’inexistante à correcte, la S reçoit une paire de demi-guidons renforçant la sportivité de la machine et une monte d’origine en Pilot Sport.

Suzuki SV 1000Suzuki SV 1000

Le Fameux Bi en V qui équipe la SV et lui donne un peu d’originalité est sans conteste son point fort ! Puissant et coupleux, avec une injection lui donnant juste ce qu’il faut de brutalité pour vous rappeler que vous êtes assis sur un V 1000! Le couple qui augmente sans relâche de 3000 à 6000 tours vous colle au fond de la selle, au moment ou le fameux « coup de pied dans les fesses » se manifeste pour vous propulser à 9000 tours, régime ou la SV 1000 offre sa puissance max de 102 cv. Un vrai régal !

Mais alors ou est le problème ?
Bien équipée, dotée d’un compte tours analogique et d’un tachymètre numérique lisible, possédant un espace de rangement suffisant sous la selle qui accueillera un passager de manière confortable grâce à une belle poignée de maintien et des poses-pieds pas trop hauts, La Suzuki SV 1000 aurait elle tout pour plaire ? Presque, si l’on néglige un comportement routier quelque peu aléatoire sur mauvais revêtement ou a grande vitesse, un défaut du principalement à des suspensions mal accordées qui risquent de poser problèmes aux plus rapides d’entre vous. Vous pourrez cependant remédier à ce problème en changeant la monte de pneus d’origine (Michelin Pilot Road) et en modifiant les nombreux réglages de suspension proposés.

Suzuki SV 1000Suzuki SV 1000

La bonne affaire !
Un roadster bicylindre 1000, ça ne court pas les rues. Ses seules concurrentes valables sont italiennes. Elles proposent une rigueur exemplaire et un charisme au top, arguments auxquels la SV oppose une très bonne finition, une fiabilité qui n’est plus à prouver et des aspects pratiques plus développés. Guettez les promotions, La SV approchant la fin de carrière, son prix théorique de 9200€ ne peut que diminuer, contrairement à son agrément !

Caractéristiques techniques de la Suzuki SV 1000

  • Moteur : Bicylindre en V à 90°, 4 temps, 4 soupapes par cylindre
  • Cylindrée : 996 cc
  • Puissance max : 106 cv (8000 trs)
  • Couple 10.2 mkg ( 7200 trs)
  • Cadre : Treillis en aluminium
  • Fourche : Réglable, diamètre 46 mm, débattement 120 mm
  • Amortisseur : Simple, réglable, monté sur biellettes, débattement 130 mm
  • Frein av. : Double disque 310mm, étriers Tokico 4 pistons
  • Frein Arr. : simple disque 220 mm, étrier Nissin 2 pistons
  • Pneus : 120/70-17 et 180/55-17
  • Réservoir: 17L dont 3.5 de réserve
  • Hauteur de selle : 800 mm
  • Longueur totale : 2080 mm
  • Empattement : 1445 mm
  • Chasse : 107 mm
  • Consommation moyenne : 6.6L/100 km
  • Autonomie : 250 km
  • Coloris : Noir, bleu, gris
  • Garantie : 2 ans Km illimités

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Tags associés : , , ,

Articles susceptibles de vous intéresser

Commentaires pour Suzuki SV 1000 : Roadster de raison ?

Aucun commentaire sur le forum

Soyez le premier à donner votre avis sur Suzuki Sv 1000 : Roadster De Raison ?

Suzuki Sv 1000 : Roadster De Raison ?