CR & S Vun 650, le monocylindre n’est pas mort

le 12 février 2008 à 21h40 par Kooskoos dans Essai moto

0 commentaire

CR & S Vun

Difficile pour les rares monocylindres actuels de se faire une place sur le marché. Il est évident qu’au même prix que des bicylindres voire des quatre cylindres la concurrence est dure. Ce roadster CR & S Vun vous fera certainement changer d’avis !

Monocylindre, un mot de moins en moins à la mode mis à part pour certains trails ou supermotos. Voila qui est bien dommage car leur caractère est des plus amusant, en voici une preuve supplémentaire avec cette CR & S Vun (pour Café-Racer & Superbike).

CR & S Vun : tableau de bordCR & S Vun : échappement titane

Dotée d’un moteur bien connu, le monocylindre Rotax de 650 cc équipant les BMW F650GS et Aprilia Pegaso, la machine dispose d’une partie cycle totalement inédite. Fine comme une lame et à peine plus lourde qu’une 125 (132 kg à sec), la CR & S est imbattable sur terrain sinueux.

Un cadre treillis, une suspension cantilever (à l’horizontale) et un échappement sous le cadre, la moto a des petits airs de Kawasaki ER-6n mais la ressemblance s’arrête là ! Notre Vun est nettement plus agressive : tête de fourche en carbone, réservoir très étroit, selle monoplace (dont le support en carbone accueille la boîte à air de l’injection Wabro de 52 mm) donnent le ton.

CR & S VunCR & S Vun : amortisseur de direction

Le moteur est nettement plus réactif que sur la F 650. Délivrant entre 53 et 68 cv (!) suivant les versions il promet des performances hors du commun. Le radiateurs d’huile sont placés sur les côtés et recouverts par des ouïes du plus bel effet accentuant encore l’aspect « racing » de la machine. Le réservoir d’huile est quand à lui placé à l’avant du bloc moteur. Rajoutez à cela un pot sous le cadre (à quelques centimètres des commandes reculées Rizoma) et vous obtenez un centrage des masses nettement optimisé par rapport à sa sœur la 650 GS.

CR & S Vun : commandes reculées RizomaCR & S Vun

Le fabriquant, Roberto Crepaldi, propose une grande quantité d’options permettant à l’acheteur de réellement fabriquer sa propre moto. Au menu des étriers de freins Brembo à disque flottant, un amortisseur Paioli, une fourche Ceriani, un amortisseur de direction ou même des jantes en carbone, voilà la CR& S Vun parée pour la compétition. A noter également que le cadre peut être acheté séparément, si vous avez l’âme d’un bricoleur n’hésitez pas.

CR&S Vun

Seul regret, la facture monte très vite pour atteindre 14’400 euros et jusqu’à 23’940 euros pour le modèle équipé entièrement pour la compétition.

Produite à 100 exemplaires par an la CR & S Vun reste une moto d’exception, mais quelle exception ! Cette machine est équipée des meilleures technologies du marché, le tout relevé d’une originalité très enthousiasmante.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Tags associés : , , ,

Commentaires pour CR & S Vun 650, le monocylindre n’est pas mort

Aucun commentaire sur le forum

Soyez le premier à donner votre avis sur Cr & S Vun 650, Le Monocylindre N'Est Pas Mort

Cr & S Vun 650, Le Monocylindre N'Est Pas Mort