BMW G650 XMoto, supermoto à la sauce bavaroise.

le 29 décembre 2007 à 14h22 par Kooskoos dans Essai moto

1 commentaire

Plaque phare de la BMW XMoto.

Avec sa ligne fine et élancée, ses jantes de 17 pouces et son silencieux latéral, il est difficile de croire que se tient devant nous une BMW, seule sa plaque phare si caractéristique avec son optique asymétrique trahit ses origines. Déjà là, dépaysement garanti, on se croirait presque face à une HP2 Megamoto (à se demander où son passés les cylindres). On adore ou on déteste mais cette moto ne laisse personne indifférent.

Question habillage elle a une bouille sympa, les plastiques sont de très bonne qualité (généralement pas de surprise de ce côté là), clignos de petite taille et blancs, feux arrière à LED, tout est parfait, BMW joue clairement dans le haut de gamme. Homologuée deux personnes mais pour ça il faudra sortir le porte-monnaie et prendre l’option des cale-pieds passager (et puis bon, qui prendrait une supermoto pour rouler à deux ?).

Chose décevante, elle n’a pas de compte-tours, au prix de l’engin ils auraient pu l’intégrer dans le tableau de bord numérique, surtout que celui-ci donne deux trajets intermédiaires, le kilométrage, les voyants d’alarme et bien sûr la vitesse. Pilotage à l’oreille donc.

Le tableau de bord de la XMoto.Système d’échappement de la BMW XMoto.

L’intervalle de révision est de 10’000 km ce qui promet une visite chez le concessionnaire moins fréquente que chez la concurrence.

Côté consommation, dans le cadre d’une utilisation normale, la XMoto ne consomme qu’à peine plus de 4l/100km, avec un réservoir de 9.5 litres l’autonomie est étonnante.

Le tout pour un poids à sec de 146 kg, on est dans la moyenne des supermotos de cette cylindrée.

Passons maintenant à la partie cycle, tout d’abord, je ne vais rien vous apprendre, c’est une supermoto donc elle hérite de jantes de 17 pouces (côtes standard, 120/70 et 160/60) permettant de monter toutes les marques de pneus du marché. Disque de 320 mm à l’avant et disque flottant de 240 mm à l’arrière, étriers quatre pistons Brembo. Le freinage est efficace bien que manquant un peu de mordant. ABS déconnectable disponible en option.

Le reste de la partie cycle est totalement inédite, cadre poutre en acier, fourche inversée Marzocchi de 45 mm (débattement de 270 mm), réglée dure. Amortisseur Sachs (à gaz) à l’arrière, dureté réglable à l’aide d’une molette sous la selle.

Continuons notre tour d’horizon en parlant du silencieux, élégant, celui-ci est situé sur le côté gauche de la machine. Comme toujours chez BMW, la moto respecte les normes Euro3 et est parée pour les suivantes. Distillant un son plutôt sympa, le pot peut facilement être remplacé par des systèmes d’échappement de grandes marques, BMW proposant d’ailleurs en option un silencieux Slip-On Akrapovic en titane (homologué) du plus bel effet mais, comme toujours chez la firme bavaroise, il faudra sortir la carte bleue, pas de traitement de faveur, le prix est le même qu’ailleurs.

Allez, trêve de bavardages, on va voir ce qu’elle a réellement dans le ventre. Bien sûr, comme toute supermoto qui se respecte, son terrain de jeu ce sont les courbes, et là on se rend compte du vrai potentiel de la machine… un vrai vélo avec son centre de gravité bas, la BMW XMoto se laisse dompter sans aucun problème. Le pilote est assis très en avant, surplombant la route, une position typiquement supermotard, on a tout de suite envie de sortir le pied en courbe. Le moteur tient ses promesses et s’envole dès les bas-régimes pour atteindre rapidement la zone rouge, à 8000 tr/mn. Le gros « coup de pied au cul » des monos de compétition n’est pas présent mais le couple est impressionnant. La vitesse maximale est de 178 km/h mais à cette vitesse le vent sera tellement désagréable que vous regretterez d’avoir eu l’idée saugrenue de la tirer à cette allure. De toute manière ce type de conduite n’est pas recommandé sur nos bonnes routes, à réserver aux sorties sur circuit.

La BMW G650 XMoto sur piste.La BMW G650 XMoto sur piste.

Si l’on devait décrire cette moto en un mot ce serait certainement « fun », supermoto pur jus, le plaisir est assuré à son guidon. Toutefois, avec un coût d’entretien réduit, elle s’acquittera à merveille d’une utilisation quotidienne. Certainement beaucoup moins exclusive que la plupart des supermotos cette béhème.

Image de prévisualisation YouTube

Fin 2006, BMW annonçait que l’avenir de la marque sera avant tout sportif, ces deux dernières années, entre les HP2 et les nouveaux monocylindres, l’image de la marque est en train de changer radicalement. Malheureusement, les tarifs, quant à eux, restent les mêmes, c’est un peu paradoxal sachant que ces nouveaux modèles veulent attirer de jeunes conducteurs à la marque à l’hélice… actuellement vendue au tarif de 7200 euros, cette BMW G650 XMoto aura de la peine à s’imposer face à la concurrence asiatique. Au moins les BMW se déprécient assez peu donc on est à peu près assuré pour ce qui est du prix de revente.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir ce jouet de luxe, il reste toujours le mini-jeu G650 XEdition sur le site BMW. Résolument jeune la XMoto…

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Articles susceptibles de vous intéresser

Commentaires pour BMW G650 XMoto, supermoto à la sauce bavaroise.

1 commentaire sur le forum

bullesdechamps : le 22/03/2009 à 23h03
bullesdechamps

Salut à tous, j'utilise la BMW G650Xmoto en région parisienne depuis + 1 an (10000kms), à raison de 80kms par jour. Elle a l'ABS déconnectable. C'est fait pour passer entre les voitures car large comme un 2 temps de cross car le guidon passe au dessus des rétros des voitures. La selle est béton mais on s'y fait. Cela freine et tient très bien la route avec des pneus michelin pilot sport (bi-gommes comme sur mon ZX12R) même sur le mouillé. Après rodage et on s'y on l'y habitue, on prend 190 compteur facile sur "circuit"( 170 en 4ème, rupteur en 5 après 199). Consommation passage en réserve à 140km pour 7l consommé. Conso max 5,5l/100 mini 3,5l/100
Bref, c'est plutôt un engin dynamique...car léger (160kg) et rigide mais on regrette que le moteur n'envoie pas plus à haut régime (53 ch) même si les autres hallucinent quant ils voient que tu as un mono....et qu'ils ont 25 à 50ch de + que toi..
Défaut : aucun saute-vent . Vibrations au niveaux des poignets- Selle très haute à l'arrêt- Sac à dos obligatoire...Les "bleus" ne l'aiment pas....car tu fais facilement le sauvage...
Avantage : Top en automne -hiver car extrême maniabilité-bruyant à haut régime donc les autres savent que tu es là-Le graissage est à carter sec ..L'absence de compte-tours n'est pas gênante. Le phare éclaire étonnamment bien ! ça freine...ABS déconnectable....
PS : J'ai eu l'occasion d'essayé un G650 XCountry :C'est un engin tranquille..même si le moteur est identique. La fourche est de plus petit diamètre...et est très élastique au freinage (moins efficace). Les pneus trail durs n'aident pas à la stabilité... .
Bonne route à tous

Pour consulter tous les commentaires sur Bmw G650 Xmoto, Supermoto À La Sauce Bavaroise. ou déposer le votre ...

Bmw G650 Xmoto, Supermoto À La Sauce Bavaroise.