Manufacturier unique en MotoGP : l’annonce à Motegi

le 16 septembre 2008 à 20h34 par Loic Vigouroux dans Compétition Moto

1 commentaire

Pneus MotoGP manufacturier unique

Carmelo Ezpelata, patron de la Dorna, a confirmé la mise en place d’un manufacturier unique de pneumatiques en MotoGP la saison prochaine. L’annonce officielle devrait avoir lieu lors du GP de Motegi le 28 septembre.

«Tout le monde semble d’accord.» C’est au journal italien Corriere dello Sport que le boss du promoteur des Grand Prix, Carmelo Ezpeleta, a confirmé ce qui se semblait se profiler depuis plusieurs semaines. Si certains pilotes réclamaient déjà la mise en place d’un manufacturier unique de pneus dans la catégorie reine (pour des raisons « d’équité »), elle faisait également partie d’une liste de cinq propositions pour améliorer la sécurité des pilotes (parmi lesquelles, un éventuel retour à 990cc).

Carmelo Ezpeleta MotoGP

«Il ne s’agit pas tant de réduire la vitesse en courbe que d’éviter qu’elle n’augmente, et si nous ne mettons pas un terme à la compétition entre Michelin et Bridgestone, cela n’arrivera jamais.»

A ceux qui s’imaginent déjà un championnat chaussé de Bridgestones, il précise que rien n’est encore décidé et qu’un appel d’offre sera lancé, pour lequel les critères économiques seront déterminants : «[le manufacturier choisi] devra fournir des pneumatiques gratuits à toutes les équipes, les mêmes pour tous».

Voilà de quoi rassurer la partie des pilotes Michelin restant si prompt à exprimer son mécontentement quand les Auvergnats ne fournissent pas les bons boudins. Rappelons tout de même que Bridgestone n’a mis un terme que l’an dernier à plusieurs décennies de domination Michelin, qui menait encore le championnat au Sachsenring avec Dani Pedrosa avant que celui-ci ne se blesse, et a placé deux pilotes sur le podium à Indianapolis.

Au moment du retour de Bridgestone en MotoGP en 2003, les équipes qui avaient fait le pari (alors osé) de s’équiper chez les Japonais ont dû faire les frais pendant plusieurs saison de l’inconstance (voire de la médiocrité, parfois) de leurs pneumatiques. Citons par exemple l’éclatement à 330 km/h du pneu arrière de la Kawasaki de Nakano, ou encore l’abandon de Tamada au Mugello alors qu’il menait la course. On n’entendait alors pas grand monde se plaindre aussi ouvertement que cette saison.

Enfin, certains ne manqueront pas de regretter la disparition d’un aspect de la compétition technologique qu’est le MotoGP. Même si se sont toujours les pilotes qui feront le spectacle…


Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Facebook Merci beaucoup !

Tags associés :

Articles susceptibles de vous intéresser

Commentaires pour Manufacturier unique en MotoGP : l’annonce à Motegi

1 commentaire sur le forum

kingofauzi : le 18/09/2008 à 00h09
kingofauzi

Maintenant, tout va se jouer dans la performance moteur pure et les lignes droites... :(.

C'est vraiment dommage d'imposer un manufacturier unique, le motoGP est considéré comme un sport extrême, et comme tout sport extrême il comporte son lot de risques, et les participants en sont parfaitement conscients...
Tout le monde sait visser la poignée en ligne droite, mais en virage, si les pneus ne suivent plus et que tout le monde est à égalité (car tôt ou tard les pilotes finiront pas s'adapter et le niveau stagnera), que va-t-il rester ? Ils auraient plutôt dû interdire le traction control, au moins ça aurait redonné de l'intérêt, de la combattivité et du spectacle à la catégorie reine...

Personnellement je préfère regarder les 250cc (ou même 125), car je trouve qu'il y a beaucoup plus de bagarre et de disputes (et donc de spectacle !) que en motoGP. Le top serait un retour aux 500cc 2 temps, qui correspond par défaut à l'excellence de la machine de GP (légère et puissante), mais autant rêver.
Dommage de constater que dans le sport de haut niveau comme à peu près partout, l'argent reste le nerf de la guerre :(.


@ ++

Pour consulter tous les commentaires sur Manufacturier Unique En Motogp : L'Annonce À Motegi ou déposer le votre ...

Manufacturier Unique En Motogp : L'Annonce À Motegi